En savoir plus…

Les pique-niques urbains sont, comme leur nom l’indique, des déjeuners en ville et en plein air.

Le premier a eu lieu le 2 octobre 2002 et avait pour but de montrer qu’on pouvait librement, comme à la campagne, dérouler sa nappe et pique-niquer en ville.
A la différence de la campagne, les habitant-e-s des villes étouffent sous le poids des autorisations (gendarmerie, domaine public, etc.) et leurs espaces de vie sont fragmentés par des aménagements conçus par des techniciens (routes, trottoirs, giratoires, etc.).

Entre les politiques et les ingénieurs, il reste encore un espace de liberté : celui des pique-niques !

Alors libérez-vous, libérez la ville : pique-niquez !